AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Concorde

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 11:42

JOTUN

Le niveau bas de la maison portant la tour pigeonnier est défoncée par l'effondrement laissant apparaitre un gros trou avec vue sur le ciel, il n'ya que débris et poussière ici, tu aperçois toutefois ce qui te semble être un corps ensanglanté sous les pierres et meubles brisés.
Les tremblements de terre se font toujours sentir par intermittence.

(Je n'ai pas réussi à modifier les points de vie sous les portraits, mais je tiens à jour vos fiches. Ranulf à 1pv, et tu es à 9-2=7pv)

RANULF

Tu arrives sur la place, centre du village ou se trouve un édifice en pierre sombre finement sculptée de gargouilles et autres créatures démoniaques, Des marches mènent au sommet ou s'élève une immense sphère ovale bleuté de la taille d'une dizaine d'hommes, tournoyant sur elle-même.
En bas des marches, la créature noire porte le corps inanimé que tu distingues mieux, il s'agit de Sophia, à son côté le cavalier blanc sur la créature tentacules-que émet un bruit de soufflement de taureau.
Ils te regardent approcher sans bouger comme s'ils attendaient quelques choses.

_ C'est lui ! laisse le passer Strontor, il est avec nous.

Une voix sombre et caverneuse sort du heaume du cavalier.

_ Je le reconnais, il a essayé de me stopper quand je suis venu ouvrir le portail.

_ Une mégarde certainement.

Le cavalier s'écarte sur le côté et semble déjà t'avoir oublié.
La créature au visage de lézard à la peau lisse et noir comme du charbon te regardes et hoche la tête.

_ Allez dépêche toi gnoll, notre maître attend !

Sans attendre une réaction de ta part il se retourne, déploie ses deux ailes noires, franchi d'un bond, toutes les marches pour disparaitre à travers le portail dans un flash éblouissant.
Revenir en haut Aller en bas
Jotun Crocvenin
Tieffelin
avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 11:58

La queue du tieffelin frétilla d'horreur. Une boule se forma dans sa gorge et un mot sortit de sa bouche.

- "Sophia..."Le mot fut prononcé comme un murmure.

*Non, non pas ça ! Pas ça !*

Le tieffelin s'engouffra en courrant en direction du corps ensanglanté.

*Faites qu'elle soit toujours en vie...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 12:15

En soulevant avec effort un rocher, puis un deuxième, Tu remarques un jeune homme au crâne fracassé, fauché à la fleur de l'âge.

En fouillant le reste de la maison tu ne trouve personne d'autres.
Parmi les mobiliers, objets renversés au sol, des restes de nourriture et ustensiles tu trouves une potion non identifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Shulorinel
Elfe de Lune Vampire
avatar

Nombre de messages : 884
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 30/09/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
4/25  (4/25)

MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 14:01

"Ouais on va dire ça, c'était une erreur, j'avais des ordres."
*C'est quoi ce merdier encore, bon ben de toute façon si le maître attend.*
Ranulf suivit la créature aillée en prenant le chemin qu'elle venait d'emprunter.
*Où je vais atterir encore, en tout cas j'en connais un qui va être en rogne, la prochaine fois que je le croise, j'ai intérêt de faire gaffe.*

_________________
Fiche de Shulorinel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 15:31

RANULF --- > HOP

JOTUN

Le monde d'un coup s'effondre de toute part, Jotun est propulsé par une explosion de sable intense et se retrouve dans un coin de mur solide, protégé par un reste de plancher.
Les murs et les maisons voisines s'enfonce dans un cratère qui se termine au pied du Tieffelin, un cri strident se fais entendre sortant du sol et une nouvelle explosion, un geyser de sable immense est propulsé avec pour projectile, un Dragon montant vers le ciel avec de grands battements d'ailes.
Puis il se retourne et pique à toute vitesse vers le sol en émettant un cri strident !

Kyyaaaaaak


Un dernier bruit sonore et un hurlement indicible viens de la direction du vortex bleu, puis comme si la tempête était passé, la tête du dragon se relève calmement et apparait derrière un mur en ruine, ses yeux fixant ceux de Jotun,
Des yeux verts que Jotun reconnaîtrais entre mille.
la voie de Sophia profonde et planante résonne à l'intérieure de sa tête.

_ Jotun.

JOTH

Alors ça !

Si on lui aurait dit qu'il remplirait un contrat sans se fatiguer, Joth ne l'aurait pas cru.
Une poutre venait de tomber sur sa cible avant même qu'il ait le temps de sortir son arme.
Aprés tout son commanditaire anonyme, sans doute un autre marchand soucieux de réguler la concurrence, peut importe la méthode, avais demandé que
la mort du commerçant Hector Jonisse, habitant de corrode, ce même Hector qui se trouvait sous une poutre en bois.
Et pas seulement une poutre, mais la totalité du toit venait de s'effondrer sur ce bougre et avait même failli fracasser le crâne à l'elfe noir, s'il n'avait eu le bon réflexe de sauter à l'extérieure.
Mais que ce passe-t'il ?
La ville entière s'effondre, un dragon géant en son centre et voilà Joth, un contrat remplie en pleine ville chaotique.


Dernière édition par le Lun 28 Jan - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 21:16

**Joth était abasourdi par ce qu'il voyait. Un dragon en pleine ville! Serrant rapidement son couteau dans sa ceinture, Joth essaya de se déplacer silencieusement près du corps de Hector. Il fouilla rapidement le corps du mort dans le but de récupérer son argent et tenta de s'approprier un objet personnel d'Hector pour en faire une preuve comme quoi il avait remplit sa part du contrat.**

Héhé! La chance me sourit.

**Constatant que le dragon était à proximiter de lui, Joth s'approcha de Jotun. Pour la deuxième fois de son existence, il allait avoir pitié de quelqu'un...**

Psst! Toi! Viens par ici vite! Il va t'attrapper et te bouffer si tu dégages pas d'ici.

**Joth tenta de tirer Jotun par le bras pour l'entraîner dans un autre endroit. Après tout, il fallait être un peu fêlé pour vouloir rester ici...**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 21:29

JOTH

La chance ne dure pas, il n'y avait que 4 pièces de cuivres dans la seule poche accessible du corps, le reste étant enseveli sous les décombres,
En fouillant les ruines de la maison Joth trouve un carnet de compte, remplie de listes de prix répartie dans des colonnes, ventes et achats.
(je considères que tu prends le tout, donc je te rajoutes tout ça dans l'inventaire)

JOTUN

Jotun voit donc un elfe noir pas trés rassurant s'approcher de lui et le tirer par la manche alors que ses yeux et ses pensées sont fixés sur Sophia.
Revenir en haut Aller en bas
Jotun Crocvenin
Tieffelin
avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 21:32

Le tieffelin recula de quelques pas. Puis il tourna la tête vers la personne qui l'appelait. L'examinant rapidement, il découvrit un drow. Il retourna la tête vers le dragon. Ses yeux vert examinèrent ceux du dragon. Il tira son bras pour se libérer de l'emprise du drow.

- "Sophia... Est-ce toi ? Mais comment ?"

Le tieffelin fit quelques pas en direction du dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 21:37

JOTUN

La phrase coule dans sa tête comme de l'eau.

_ Rejoins moi.

(oups, je n'avais pas vu, les quelques pas en direction du dragon. j'édite)
Revenir en haut Aller en bas
Jotun Crocvenin
Tieffelin
avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 21:40

- "Mais où ? Que t'es-t-il arrivé ? Que s'est-il passé ? Comment ?"
le teffelin avait tellement de questions à poser à Sophia. Il se doutait que depuis leur séjour à cave nerve l'éladrine n'allait plus bien. Etait-ce une malédiction ? Une évolution normale ? Il ne savait plus quoi penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 21:54

**Sentant sa curiosité monter et la peur de voir sa vie se terminer ici, Joth entreprit ce qui lui avait de plus logique à ses yeux. Il tenta de se déplacer silencieusement à quelques mètres de l'endroit pour se cacher et regarder cet idiot se faire dévorer. Cependant, quelque chose clochait chez le dragon, car il ne semblait pas tellement aggressif à l'égard de Jotun. L'elfe noir se dit que de tels compagnons pourrait lui être fort utile... S'ils survivaient...**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 22:04

JOTUN

La phrase coule dans sa tête comme de l'eau.

_ Rejoins moi.

En franchissant d'une enjambée les murs éfondrés, Jotun se dirige comme hypnotisé dans la direction du grand wyrm pourtant plus il approche plus celui-ci se dissipe et s'efface, en arrivant sur la place il remarque un carnage effroyable, un grand cratère s'enfonce dans le sol sur la totalité de la place, un grand creux obscur dont le fond n'est pas visible, les restes d'un grand cavalier et de son étrange monture se trouve écrasé et brulé sol.
Jotun doit faire le tour en suivant l'arrête et prenant soin de bien placer ses pieds, il se concentre et lève la tête en arrivant prêt de l'édifice supportant le grand vortex bleu.

_ Jotun.

Sophia est assise sur les marches, sans vêtements, ni armes. Elle apparait fragile dans sa nudité naïve et enfantine, elle regarde Jotun en souriant et des larmes glissent sur ses joues.

_ Jotun tu es là.

JOTH

Jotun s'est dégagé de l'emprise du drow et est parti sans le regarder, Joth le regardes s'éloigner dans la direction du dragon, comportement qu'il considère comme fou et incompréhensible.

Ses pensées commence à s'organiser, quand soudain, il entend les gémissements de douleurs d'une femme dans une partie de décombres un peu plus loin derrière lui.

(Joth je n'ai pas trop fais attention et c'est pas trés grave sur ce coup, mais fais attention à ne pas te servir des informations que tu lis sur le roleplay des autres joueurs, tu es partis directement aider Jotun alors que tu n'etais pas censé savoir qu'il se trouvait dans la même ville que toi. Bienvenu et bon jeu, n'hesites pas à me poser des questions par MP si tu as le moindre soucis, car je sais que c'est pas simple de debarquer en plein milieu d'un scénar lancé !)
Revenir en haut Aller en bas
Jotun Crocvenin
Tieffelin
avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 22:11

Le tieffelin s'approcha de l'éladrine. Il lui souria puis avec son pouce gauche il essaya d'essuyer les larmes.
- "Chut je suis là... Dis moi ce qui se passe..."
il essaya d'étreindre son amie afin de la rassurer, de la réconforter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Lun 28 Jan - 22:31

JOTUN

Sophia rentre dans les bras de Jotun et pose sa tête sur son épaule, elle se laisse aller aux sanglots.

_ Je suis heureuse de te retrouver Jotun.


En l'observant en détail Jotun remarque qu'elle a du sang sur les mains et sur le visage, ce n'est pas le sien.
Elle lève la tête et regarde Jotun, ses yeux verts pleins d'humidité brillent.

_ J'ai tant de choses à te raconter, mais je ne peux continuer à vivre.

Le sourire qu'elle porte à Jotun s'efface brusquement, ses mains serrent les bras de Jotun, une grimace tire les traits de son visage.

_ Mon esprit Jotun, je l'ai perdu.


Sa tête retombe sur l'épaule de Jotun et ses sanglots reprennent.

_ Je ne suis plus qu'une coquille vide, je n'ai plus de raisons de garder la vie.

Les pleurs de Sophia résonnent comme de doux tourments dans ce village silencieux en ruine dont le centre est percé par un cratère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Mar 29 Jan - 1:00

**La situation devenant totalement incompréhensible, Joth préféra s'éloigner du dragon et de l'autre fou. De toute façon, la présence d'une elfe ne lui donnait que l'idée de lui planter un couteau dans le dos, mais il avait déjà perdu suffisament de temps ici. Tout à coup, Joth entendit des gémissements , il dégaina alors instinctivement son cimeterre et se dirigea vers les décombres desquels il croyait avoir entendu le bruit. Les sentiments du drow était confus, il avait un goût de sang dans la bouche, mais il était clair qu'en ce jour il était aussi insignifiant que les villageois face au monstre qui avait envahi cet endroit paisible.**


Dernière édition par le Mar 29 Jan - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jotun Crocvenin
Tieffelin
avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: Concorde   Mar 29 Jan - 8:39

Le tieffelin serra plus tendrement sa compagne.

- "Tu ne dois pas dire cela..." Souffla-t-il doucement.Dis moi où est passé ton esprit et j'irai le chercher ! Où qu'il soit je le retrouverai. Je ne sais pas ce que t'as fait le gnoll mais je suis sûr que nous pouvons réinverser ce qui s'est passé... Dis moi où aller et j'irai ! Tant que je vivrai tu n'auras aucune raison de mourrir, tu sais bien que tu peux compter sur moi, quoiqu'il arrive..."

Le coeur du tieffelin était étreint dans un immonde étaux, il ne désirait pas laisser Sophia comme ça.

- "Si tu le désires, ensuite nous retournerons chez toi, là où tu es née... Enfin là où tu le désireras aller mais par pitié n'abandonne pas, tu dois vivre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Mer 30 Jan - 10:30

JOTH

En s'approchant dans la direction d'où proviennent les sons, le drow naturellement méfiant se glisse aisément entre deux murés afin d'observer sans être vu, il s'aperçoit que les gémissements proviennent d'une femme dans la force de l'âge, aux larges épaules, assise contre un mur, la jambe brisée.
Deux hommes sont à ses côtés, l'un est à genoux examinant son membre, le deuxième se tient bien droit, lance et bouclier en mains.

_ Ne vous inquiétez en rien Dame Irthène, ça devrait aller mieux une fois que j'aurais posé l'attelle.

_ C'est un malheur, un malheur, Aaah.. Je veux son coeur ! aarg, vous m'entendez Wilson ?


l'homme en arme hoche la tête

_ Je donnerais toute ma fortune pour celui ..aarhh qui me ramenera le coeur de cette créature, ce gnoll.


Le mercenaire au garde-à-vous, fixe devant lui, le regard droit.

_ Je l'ai vu pénétrer le portail Madame, il mène en enfer à ce qu'on dis.

Elle crie de douleur et regarde férocement son soignant.

_ Faites attention toi, j'ai un mal de chien !

_ Escusez moi ma Dame.

Elle reporte son regard sur le mercenaire.

_ peu m'importe, c'est la cause de la mort de mon fils, recrutez une armée s'il le faut, prenez vos meilleurs hommes, allez là-bas et ramenez moi son cadavre !

_ Il en sera fait selon vos ordres Dame Irthène.

l'homme incline la tête, tourne les talons et s'éloigne.


JOTUN

Sophia lève la tête, plus calme, un sourire apparait sur son visage.

_ Merci.

Elle regardes Jotun, pose délicatement ses lèvres sur les siennes et s'enlève des bras du Tiefelin puis se tourne dans la direction du portail.

_ Je dis 'esprit' mais ce n'est plus vraiment cela, puisque je suis réveillé et que la fusion avait commencé, je ne suis plus qu'un corps vide, c'est une partie de moi qui se trouve dans le corps que le gnoll avait sous sa garde, ce corps c'est la Sophia que tu as connu.

Elle te regardes et ses lèvres esquisse de nouveau un sourire.

_ tu devrais toutefois m'appeler par un autre nom, ce sera plus simple pour nous distinguer, je continuerais à appeler Sophia la partie de moi qui manque, tu connaitras un jour mon vrai nom Wyrm.

Elle deviens plus concentré et regarde le cratère.

_ Sophia n'étais pas en prison par hasard Jotun malgré ce qu'elle t'a dis, ceux qui l'ont enfermé avais une bonne raison, j'ai été combattu par de nombreux ennemis, ceux qui ont cru réussir à me tuer n'ont en fait que réussi à m'endormir, mon esprit ayant choisi un nouvel hôte parmi l'un de ces combattants venu me pourfendre, le hasard voulu que ce soit le corps d'une jeune magicienne éladrine, elle fut trahi et enfermé par mesure de protection.

_ La présence de Sophia à l'intérieure de mon corps à suffit à démarrer notre fusion, je te connais comme elle t'a connue depuis que nous sommes unis de nouveau, tout devait devenir un, un seul dragon, une seule mémoire, malheureusement toi et Ranulf êtes sorti trop tôt pour que la fusion se termine, de ce fait nous sommes maintenant double.


Elle tourne la tête en esquissant un sourire.

_ Nous devons Aller dans les Abysses, retrouver Ranulf, récupérer mon double et terminer la fusion, ce ne sera pas simple Jotun, mais je te protégerais de ma vie.

Elle baisse la tête, son sourire s'efface.

_ Tout va de travers, comme si le destin me mène à lui quoi que je fasse.

Elle se retourne et se dresse, fixant le portail.

_ Je suis venu ici pour détruire le portail de Jannas et ne pas aller là-bas, il existe un dieu qui voudra mettre la main sur moi et essayer de me contrôler comme avant et cela par tous les moyens, c'est mon créateur.

Elle baisse la tête sur ses mains et comme par surprise de se découvrir nue se retourne vers toi avec un sourire.

_Jotun, Tu n'aurais pas de vêtements ?
Revenir en haut Aller en bas
Jotun Crocvenin
Tieffelin
avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: Concorde   Mer 30 Jan - 11:17

Le tieffelin tourna la tête négativement.

- "Non, désolé Sophia, je n'ai pas de vêtement sur moi. Pour les habits nous pourrions en récupérer sur un mort. Je sais que cela n'es guère ragoutant a moins que tu n'utilise ta forme draconique. Si tu le désires je peux enlever mon armure et te la passer. Si tu désires une arme j'en ai une quoi que j'aurais préféré que tu reste ici. Le tieffelin savait pertinement qu'elle n'avait pas besoin qu'il la protège mais que l'inverse était plus sûr. Et qu'elle userait peut être plus de sa forme draconique lors des combat que sa forme d'Eladrine. Mais je sais pertinement que tu es plus de taille a affronter ce dieu que moi. Mais quoiqu'il arrive je suis de la partie. Nous allons retrouver l'autre partie de toi et la fusion sera et personne ne se mettra en travers de notre route.

Le tieffelin recula d'un pas et souria à l'Eladrine. Il venait d'apprendre beaucoup de choses mais cela renforçait sa détermination.
il observa les lieux a la recherche de cadavres auquels il pourrait récupérer les vêtement pour Sophia avant de franchir le portail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Mer 30 Jan - 22:40

JOTUN

_ Tu as raison il ya des chances pour que je sois dans l'obligation de me transformer, mais je devrais éviter au maximum de me faire repérer et j'ai trop pris l'habitude de dormir dans un lit et manger à une table pour retourner dans une grotte.

En fait concernant les vêtements ce n'est pas très utile car je serais amené à les détruire à chaque transformation, je vais prendre cette cape pour me protéger du froid.

Elle détache du corps du cavalier une grande cape blanche qu'elle passe sur ses épaules.

_ Tiens ?


Elle se penche et tire une épée du fourreau du même corps, il s'agit d'un gros sabre à la lame blanche tranchante, qu'elle regarde avec attention.

_ C'est la clé.

Elle tente deux trois moulinet et te souris.

_ Je crois que je ne suis pas faites pour jouer à la guerrière, je vais la garder elle nous sera utile si on veut revenir ici.

Elle détache le fourreau du cavalier, passe la sangle sous sa cape et range l'épée d'os, puis commence à gravir les marches du monument dans la direction du portail, deux, trois marches et se retournes vers Jotun.

_ Tu vois, là aussi tu as raison je pourrais peut-être y arriver seule, mais ta présence m'a redonné de la force, une motivation, une raison de continuer.

Ses yeux fermé la tête penchée, un grand sourire se dessine laissant apparaitre de jolies dents pointus puis se retourne, sautant comme une enfant les dernières marches avant de s'arrêter devant le vortex gigantesque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Jeu 31 Jan - 2:15

**Le jeune assassin écoutait attentivement la conversation de la dame. Bien qu'il eût comme première idée d'écorcher son soigneur pour mieux la détrousser pendant que le village était encore dans le chaos. Joth serra plutôt son cimeterre dans son fourreau en se disant qu'il devait avant tout honorer l'honneur de sa faction. Après tout, il finirait bien par tuer quelqu'un tôt ou tard! Et de toute façon, si cette Irthène était capable de se payer une armée pour capturer une seule créature, elle le récompenserait royalement... L'assassin opta donc pour sortir de l'ombre et se présenter rapidement. Si le gnoll avait franchi le portail, il ne fallait pas trop s'attarder.**

Madame.

**Joth inclina rapidement la tête en signe de politesse.**

Excusez moi si j'ai délibbérément entendu votre conversation avec vos gardes, mais je viens tout juste de terminer mon contrat... Comme ma spécialiter consiste à "exterminer" les plaies de mes clients, se serait un plaisir pour moi de vous alléger les poches en vous ramenant la tête de ce gnoll.

**Joth était un peu nerveux et se tenait prêt à courrir en cas de problèmes. Après tout, les drows n'étaient pas les bienvenus sur tous les plans connus.**
Revenir en haut Aller en bas
Jotun Crocvenin
Tieffelin
avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 38
Date d'inscription : 01/02/2005

Feuille de personnage
Point de vie:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: Concorde   Jeu 31 Jan - 8:40

Le tieffelin suivit son amie en grimpant quelques marches.

- "Il est grand temps d'aller leur présenter mes voeux et te récupérer. Je ne sais pas où nous allons aterrir mais une chose est sûr je vais inscrire ton nom et mon nom dans chaque corps, à moins bien sûr quil n'y ait pas de résistance. Mais je peux toujours rêver. Et puis je serais heureux de retrouver ce traître de gnoll, pour lui apprendre les règles de courtoisies et la loyauté ! Si nous l'y croisons là-bas."

Le tieffelin dégaina épine venimeuse puis tendit la main droite à Sophia. Il grimpa le reste des quelques mètres pour franchir le vortex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Jeu 31 Jan - 23:28

JOTH

_ Prenez garde Dame Irthène, que voilà un drôle de matois !

L'homme au soin de la femme se redresse et pose sa main sur le pommeau de sa dague rangée dans son fourreau.

_ Du calme toi, ne vois-tu pas qu'il propose son aide pour ma petite affaire.

_ C'est peut-être une ruse.

_ Shh pousses toi !

La femme fais un moulinet avec ses mains devant l'homme qui s'écarte de façon a ce qu'elle puisse observer Joth.

_ Oui c'est vrai, toutes les âmes charitable qui pourront m'aider dans cette affaire se verront récompenser, veux tu m'aider elfe ?

_ elfe démoniaque oui !

l'homme crache, Irthène ne relève pas et continue.

_ C'est simple il faut me ramener la preuve de la mort de ce gnoll, celui qui a causé tout ce carnage, qui a tué.. qui a tué mon fils.

Un récompense conséquente est à prévoir.
Puis elle tourne la tête et concentre de nouveau son attention sur sa blessure.

_ Tu peux rejoindre la troupe du capitaine Kol qui doit se préparer là-bas, ou part de ton côté, seul le résultat m'importe.


JOTUN
---> HOP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Ven 1 Fév - 8:36

**Joth afficha un sourire narquois aux paroles du garde. Il porta sa main au pommeau de son cimeterre subtilement, mais l'enleva presqu'aussitôt lorsqu'il entendit la dame poursuivre.**

Ne vous en faites pas madame, je vous ramènerai la tête de ce chacal par moi-même.

**Jetant un regard haineux à l'homme.**

Par contre j'irai seul, j'ai peur que l'incompétence de vos hommes me ralentissent. Après tout, ils ont laissé mourrir votre fils puisqu'ils ont été incapable de le protéger.

**Sans rien rajouter d'autres, Joth se dirigea vers le portail en hâte afin de ne pas trop perdre la trace du gnoll qui devait déjà être bien loin.**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Ven 1 Fév - 23:02

_ laissé mourir.. non, non tout ça c'est de la faute du gnoll.. non ! mon fils.

Bien que s'éloignant vers la place du village, les gémissements de la femme restaient perceptibles à l'oreille du drow.

Joth approche d'un gros cratère sans fond qui le sépare de l'édifice sculpté ou tourne à vitesse constante un vortex bleu, il fait le tour en marchant sur l'arrête et s'applique à éviter de marcher sur les restes d'un cadavre de cavalier et de sa monture étrange.

En haut des marches qui mènent au portail, cinq hommes armés se concertent, vérifient les attaches de leurs armures, le tranchant de leurs épées.
L'un deux portant un casque plat en acier, fait quelques moulinets pour s'échauffer, un autre repères Joth alors qu'il approche d'eux et que sa vigilance est accaparée par le trou béant sur sa droite.

_ Halte ! qui va là ?


Le mercenaire que tu as déjà vu, grand et musclé comme un taureau, examine l'elfe noir d'un coup d'oeil et se retourne vers les hommes prêt de lui.

_ Allons y.


Le soldat crache au sol et semble tout de même attendre une réponse, les autres commencent à pénétrer la sphère ovale lumineuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concorde   Ven 1 Fév - 23:40

**Joth regardait le trou géant qu'avait laissé le dragon après son carnage dans la ville. Il se disait qu'il était heureux d'avoir survécu à une telle rencontre. Puis lorsqu'il entendit la voix d'un garde, il se retourna aux aguets. Cinq hommes se dit-il. Mieux vaut se la jouer tranquille.**

Joth, envoyé par la dame Irthène pour vous accompagner. Je crois que votre équipement risque de me ralentir cependant, j'ignore si vous pouvez courrir avec une telle armure...

**Le drow était un peu hautain dans son attitude.**

Si vous voulez je pars devant et je vous laisse des indices pour que vous puissiez me suivre si jamais vous n'êtes pas capable de suivre le rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concorde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concorde
Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planescape :: Les Plans :: OutreTerre :: Concorde-
Sauter vers: