AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Devant la morgue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 24 Jan - 16:13

(hrp: arf, c'est dégueulasse! ce salaud de barlouche m'a bien roulé!^^)

"compris" répondit il

*plus le temps pour le doute, si quelqu'un est en danger il faut intervenir et si c'est un piège j'aviserai*

il s'enfonça dans la ruelle en courant pour prendre de vitesse une éventuelle réactions des agresseurs. si il aperçoit quelqun (pas la mère^^) il lui saute dessus et essai de l'étrangler avec le lierre.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 24 Jan - 17:45

Tu ne vois personnes, tu t'enfonce dans la ruelle jusqu'à un cul de sac.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 24 Jan - 19:04

*malediction! ca sent mauvais comme situations* pensât hige en se plaquant dos contre le mur. pour regarder si il voit quelque chose bouger. si rien n'apparaît au bout d'une minute il regarde sa bourse.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 31 Jan - 20:49

Deux mastodonte de muscle sortent de l'ombre accompagné de l'adolescente. Elle sourit, faisant la moue comme si elle parlait à un petit enfant.

Adolescente - Et bien mon grand, ta mère ne t'a jamais dit de ne jamais ce fier au apparence ?

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 31 Jan - 21:51

hige cracha par devers soi sur les truand et les menteurs, il aurait du se fier a son instinct.

"et toi la tienne ne ta pas parvenus qu'il fallait se méfier des inconnus?. il faut que je te pré-" s'interrompant brusquement au milieux de sa phrase, il lanca la pointe de fer qu'il avait discretement saisi sur le plus proche des gros bras et bondit sur l'autre avec l'intention de lui porter un coup de fouet a la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Dim 5 Fév - 20:51

La pointe de fer ricoche sur le cuir de son armure, par contre tu arraches des lambeaux de peau au niveau du coup du deuxième guerrier qui tombe à genou, ce vidant de son sang.

La jeune fille et son compagnon recule de quelque pas, surpris par tant de violence de ta part.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 6 Fév - 0:07

encouragé par sa premiere victoire, hige essaya de profiter du mouvement de recul du second guerrier pour le frapper lui aussi a la gorge, ignorant l'adolescente. pour ajouter a la confusion des bandits, il poussa un rire dement:

"BWAHAHAHAAA!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Ven 10 Fév - 19:34

Ton cri est plus efficace que prévu, tu saignes le second bandits comme un cochon, il s'écroule. L'adolescente, le souffle cour, terrorisé, recule.

Adolescente - Non...non...

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Sam 11 Fév - 0:31

" et si, jeune fille, tu ne croyais comme même pas que j'allais me laisser faire?" cependant qu'il parlait d'une voie douce, il s'était approché de la jeune fille et profita de sa confusion pour lui saisir le bras et l'immobilisa." Alors, tu ne fais plus tellement la fière? je pourrais te tuer tout de suite, personne ne me reprocherait la mort d'un voleur, mais j'ai envie de savoir comment tu en est arrivé a faire ce genre de chose." hige parlait d'une voie basse et doucereuse, faisant onduler et se tordre son fouet devant les yeux de la jeune fille pour lui faire peur.

*je n'ai aucune envie de tuer une enfant, surtout d'un âge aussi proche de celui d'Ysuran. j'espère qu'elle ne fait pas ce métier de son plein grès...* pensa t il, se demandant intérieurement si il ne ferait pas mieux de la laisser filer.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 13 Fév - 19:44

La peur laisse place à la colère dans les yeux de cette jeune personne, elle serre les dents, d'une voix glacial et pleine de haine elle crache…

Adolescente - La vie ne m'a pas laisser ma chance ! AAAAHHHHHHHHHHHH !!!!!!

La froideur de la lame qui te transperce le ventre te tétanise, ton sang s'écoule et ce repent sur tes jambes telle une douce chaleur humide.

Lâchant son bras, tu t'écroules, ta vision ce trouble, la dague maculé tombe à coté de ton visage, son cliquetis métallique résonne dans ton esprit, tout comme ton cœur, le temps parait ralentir inlassablement.

Elle s'enfuit, lentement, tu en viens à flotter dans un vide ou le froid et le néant prennent tout leur sens, serais-tu mort ?

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 13 Fév - 20:55

pendant sa chute, le coeur amer de s'être fait avoir de manière si pathétique, hige ne peut s'empêcher de se demander ,avec un étrange sentiment de détachement, si la jeune fille la poignardé parce qu'elle etait irrecuperable ou si c'est lui qui la poussé dans ces dernier retranchement?

il s'écroule a terre, sans force.

sa vision se trouble, le sang autour de lui semble danser, il a l'impression de se retrouver dans une mer rouge. chaude et cuivrée.

tout tremble et se tord, les corps des deux hommes disparaisse, bientôt suivis par la vision de l'allée et des pavés. il ne reste que le sang. chaud et cuivré.

tout ce rouge s'obscurcit, se ternit, s'oxyde. tout devient noir, ne reste que la chaleur du sang qui fait fuir le froid du pavé et le goût de cuivre qui lui assèche la bouche. bientôt le goût et la chaleur disparaisse, le laissant dans le noir le plus sombre. son Corp est insensible, il a l'impression d'être une tête détachée de son corps, de se vider de l'interieur, de flotter.

il est porté par une mer froide et sombre, il tangue parmi des vagues de néants, il est a la dérive.

va t il mourir seul au fond d'une impasse sans personne pour le pleurer? ces mots n'ont plus de sens pour lui. la mort lui tend ses bras rassurant, pourquoi lutter? peut être retrouvera t il Ysuran? peut être dérivera t'il éternellement dans cette mer d'encre sous ce ciel de suif, étrange écume a la crête des vagues? tout en lui souhaite la mort, tout en lui abandonne, abdique.

presque tout.

alors que son esprit se recroqueville et s'éteint comme une bougie qu'on souffle, il perçoit une faible volonté qui l'envahit et se bat, une volonté qui a déjà connu cette état et qui a survécut, s'enracinant a la vie, refusant de disparaître.

dans cette immense tourmente de noir qui le malmène, cette volonté n'apparaît pas comme une lumière, ni comme une chaleur. la mer ne s'illumine pas, les eaux ne s'ouvre pas devant lui.

elle juste un faim infinie de vie, une avidité sans borne de lumière; et cette force inamovible, inébranlable lui sert d'ancre, de point d'amarrage pour l'esprit. il peut enfin arrêter de se faire chahuter par les vague, se réfugier a l'abri du courant, surnager.

ainsi protéger, il peut réassembler ses esprits, reprendre la lutte contre la mort.


*abandonner, hah! a quoi servirais de retrouver Ysuran si ils ne sont qu'un couple d'ombre? a quoi sert l'océan si on ne peut que se laisser porter? il faut essayer de vivre, a tout pris*

il s'accroche a cet étrange volonté végétale de vivre, l'accepte et se laisse envahir par elle, se laissant tracté par elle.

il revient bientôt a un niveau de conscience proche de la réalité, le froid est toujours la, mais le noir n'est plus le même : ce n'est pas le terrifiant et délirant océan d'encre mais la simple obscurité du a la cécité. inséparable compagnon de la realité, la douleur revient d'un coup, si forte qu'elle l'aurait sûrement fait tordre de douleur si il en avait eu la force.

a nouveau conscient, l'esprit excité par la douleur, sa situation ne s'était pas vraiment amélioré et il sentait qu'il n'en avait plus pour très longtemps. il entendait en sourdine le ressac de la mer d'ombre qui menaçait de l'emporter. il se demanda fugitivement si il y avait un dieu, il etait définitivement trop tard pour y penser. il ne pouvait compter que sur lui même.

il eu une idée.
il aurait sourit si il en avait eu la force, c'était vraiment un tout pour le tout mais c'est tout ce qu'il lui restait.

il essaya de bouger son fouet vers son sang, de le boire, de se nourrir lui même, peu importe le prix, peu importe ce qui arriverait si son lierre prenait goût a son propre sang. c'était la seule chose qu'il pouvait tenter, il savait qu'il n'aurait pas la force d'aller jusqu'au cadavres de ses agresseurs.

si il ne réussissait pas , et bien tant pis, sa aura été sa dernière gageure, son dernier paris. au moins aurait il résister jusqu'à la fin. si il en a encore la force, il cherche a ouvrir les yeux.

tant qu'a mourir, mourront les yeux ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 13 Fév - 21:08

Quelques brides de souvenir parcourent ton esprit délirant. Ton lierre étant ses racines sur les marres de ton sang mêlée à celui des deux autres brutes.
Le précieux liquide remonte par la tige, des bourgeons grossissant à vue d’œil fleurissent sur la liane éclatant en une multitude de fleurs rouges.
Le sang et la sève gorgent tes veines et tes artères, tes cellules s'activent, ton cœur et tes poumons s'animent à nouveau.
L'oxygène parvient à ton cerveau, cette sensation de volupté, telle une drogue douce enivre tes membres endormis.
Tu ouvres les yeux, encore un peu flou, dans une explosion de vie, ne reste sur le pavé que la coloration rouge du sang, ainsi que les corps desséché des deux brute gisant lamentablement.
Tu viens d’échapper à la mort.

{} Tu gagnes 800 pts d’exp

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 13 Fév - 21:57

hige resta un moment a terre, profitant du simple plaisir de respirer et essayant de rassembler les forces suffisantes pour se relever. après quelques essais infructueux, il reussi enfin se détacher du sol, sa chemise et son pantalon etait coller par le sang aux pavés. il tourne sur le coté et s'accoude et commet l'erreur de se relever trop brusquement. il s'effondra et fut agiter par des spasmes de douleur pendant un bon moment.

a la seconde tentative, il réussit a se redresser et a s'apuyer contre un mur, le temps de s'habituer a être debout. il mit d'abord la floraison de son lierre sur le compte d'hallucination, et il est vrai que le sol tanguait un peu, mais se rendit compte que son lierre avait changer, évoluer. mais derrière les fleurs se cachaient toujours les terribles feuilles.

ses vêtements etait recouvert de sang et il se dirigea vers les cadavres pour trouver de nouveau vêtements, il en profita pour les dépouiller, a voleur, voleur et demi.

après s'être remplis les poches avec ce qu'il pouvait, il sortit de l'impasse pour se diriger vers l'auberge des sept pour enfin dormir. la nuit noir lui rappela l'océan noir qui etait toujours prés a l'emporter et qui se cachait au plus profond de ces pensés. il etait passer si prés de la mort, il avait tellement de chose a penser.

mais demain, après une bonne nuit de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 14 Fév - 20:33

L’auberge est assez rustique, tout en bois, la décoration est certes de mauvais goût, les tête d’animaux empailler et les tableaux devenu incompréhensible avec le temps mettrais mal à l’aise plus d’une personne, mais vue le prix bon marché des chambre, tu te dis que c’est peut être mieux comme ça.
10 commun de cuivre pour une chambre simple. le lit est inconfortable et les drts troué, tu es dérangé par plusieurs insectes rampants et quelques araignées.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 14 Fév - 21:17

(hrp: stp , tu pourrais me dire ce que j'ai recuperer sur les corps des deux hommes?)

hige ne se soucia ni du prix, qui le laissa sur la paille, ni de l'aspect de l'auberge. il paya et se coucha sans s'inquieter des insectes qui infestait le matelas. il dormit longtemps et d'un someil profond, esperant que le lendemain serait moins sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 14 Fév - 21:20

[hrp : oups excuse moi j'avais oublier ^^]

37 pièces d'argent, 70 pièces de cuivres, deux dagues, un anneau de bronze.

Le lendemain tu t'éveilles lentement, le bruit de l'orage qui gronde dehors donne à la chambre un aspect mélancolique.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Mar 14 Fév - 22:19

(hrp: merci^^ (yaouh! des sous! des sous! *hé hé hé*))

hige se réveilla avec le bruit de la pluie, il s'étira et s'assit sur son lit. la chambre etait grise, les légers vices de construction de la pièce et du mobilier lui conférait un aspect tordu dans la lumière crue et grise. il n'avait pas vraiment regarder sa chambre hier soir mais elle lui apparue sale et étroite, cellule indistincte et déprimante de ses pensée.

il se saisit du pot qui etait sous l'unique chaise de sa chambrette et utilisa son pouvoir pour le remplir d'eau et se débarasser des taches de sang sécher sur sa peau. il inspecta aussi la cicatrice qu'il avait au ventre , la nettoyant et vérifiant qu'elle ne s'infecte pas.

rassuré, il se pencha sur son lierre fleurit et médita un moment sur l'étrange membre que le destin lui avait doté.

*je me demande si ces fleurs sont le résultat du sang absorbé ou si elles sont du a l'expérience que "nous" avons vécu , quoique je ne sache pas vraiment qui est ce "nous". et les fleurs donne des fruits, d'habitude. peut être pousseront ils si je lui donne plus de sang?*

il acheva sa toilette et s'habilla. les vêtements qu'il avait pris sur les corps n'étaient pas vraiment a sa taille ni de la plus grande propreté mais il s'en contentera pour le moment. il enfila les deux dagues a sa ceinture, a porté de main, et enfila l'anneau de cuivre pour être sur qu'on ne le lui vole pas.


* le combat d'hier etait plutôt rémunérateur, peut être que je pourrais me faire un petit capital et quelque réputation en pourchassant des groupes de brigand... et je pourrais essayer de retrouver la catin qui ma poignarder*

il quitta sa chambre et se dirigea au rez de chaussé pour prendre une rapide collation et interrogé le propriétaire a propos de la criminalité a Sigil.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Ven 17 Fév - 20:05

Le vieux propriétaire, assit sur sont fauteuil, de l'autre coté de sont comptoirs ne semble plus avoir toute sa tête, il te dira juste qu'il y a des voleurs partout, et surtout ici, dans la ruche.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Ven 17 Fév - 20:14

*ainsi donc je suis dans le quartier le plus mal famé de la ville, avec ma chance habituelle, ca m'etone meme pas.* pensat il en quittant l'auberge d'un pas leste.

*avant de tenter quoi que ce soit, je vais me procurer un equipement de meilleur qualité. hier, Barkis ma parler d'un grand bazar, ca ma l'air d'etre le lieu ideal.*

il essai de trouver un passant pour lui demander son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Dim 19 Fév - 15:52

Une petite bonne femme d’une cinquantaine d'années ce tourne vers toi alors que tu l'abordes, souriante, elle semble ne pas avoir dormis depuis plusieurs jours. De petits miaulements attirent ton attention sur le drap blanc et usé qu'elle porte entre ses mains comme si il s'agissait d'un bébé, en y regardant de plus près il s'agit d'une porté de chatons.

Femme - Oh matois, ce n'est pas tout près ! Laisse moi réfléchir...

Elle regarde autour d'elle.

Femme - Si je me souvient bien, un portail permet de s'y rendre, je crois qu'il ce trouve... près de...hum...sa va me revenir !....attend...

Un des petits chats s'extirpe du linge, il te regarde fixement de ses petits yeux noirs avant de ce collé contre sa propriétaire, cette dernière échappe un petit rire.

Femme - Voila je me souvient ! Tu vas tout droit vers le nord jusqu'à une veille arche en pierre, pour la clef, il te faut une pièce de cuivre, tu la glisse entre les deux plus grosses pierres.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Dim 19 Fév - 16:14

hige fut etrangement frappé par le tableau qu'offrait la vielle dame et ses chatons sous la pluie. le regard du chat l'avait particulierement perturbé, sans raison particulierre. il prit la main de la femme et y glissa une piece d'argent en la remerciant et en lui sugerant de se metre a l'abri.

il se dirigea vers la vielle arche et suivis les indication de la vielle femme, peinant un peu pour trouver les deux plus grosse pierre.


*je me demande pourquoi il faut utiliser un portail pour acceder a ce magasin...* pensat il en enfoncant la piece entre les pierres.
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 20 Fév - 19:36

Le portail s'ouvre sur une place bruyant où il ne pleut pas, la lumière de l'astral daigne même à percer la couche nuageuse. Des dizaines et des dizaines d'échoppe jalonne ce grand bazars, tout pratiquement y es à vendre, de plus petit objet magique au plus grand des esclaves.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 20 Fév - 19:43

hige découvre avec stupéfaction l'incroyable marché, il n'avait jamais rien vu de tel. L'odeur des diffèrent épices lui monte a la tête.

* essayons de trouver un marchand susceptible de me vendre un objet permettant de transporter une âme, il faudrait un marchand d'objet magique ou religieux. ensuite j'essaierai de trouver un marchand d'arme.*
Revenir en haut Aller en bas
Mantuok
Dieu
avatar

Nombre de messages : 3752
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2004

Feuille de personnage
Point de vie:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 20 Fév - 19:58

Tu remarques une échoppe plutôt particulière, recouvert d'objet sphérique de toute taille, le plus gros attend presque un mètre de diamètre.

Le marchand semble être un prêtre ou un clerc, vêtue de blanc de la tête au pied, ses cheveux noirs sont soigneusement coupés, il porte un pendentif sphérique autour du cou. Il te salue aimablement.

_________________
***Si vous me cherchez, vous me trouverez dans la mine de sel de Lâul. Là-bas, je suis connu sous le nom de Tjabhe. Il en va de même pour le plan Quasi-Elémentaire de la vapeur***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devant la morgue   Lun 20 Fév - 20:03

hige répond au salut du marchand en souriant et en inclinant légèrement la tête.

"bonjour, pourriez vous m'indiquer quel sorte d'objet vous vendez? je dois avouez que je ne peut pas saisir leur fonction..." lui demanda t il d'un ton avenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devant la morgue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devant la morgue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.
» Ou comment perdre son temps devant un portrait...[venez!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planescape :: HORS JEU :: Archives-
Sauter vers: