AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Panthéon des Géants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zerthimon
Maître du Chaos
avatar

Nombre de messages : 2210
Age : 40
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
100000000/100000000  (100000000/100000000)

MessageSujet: Panthéon des Géants   Mer 22 Nov - 22:05

Iallanis (Géant de pierre)
Iallanis est la déesse de l'amour, du pardon. de la pitié et de la beauté qui ne repousse aucun géant bon ou ayant repoussé sa nature mauvaise. Elle ne méprise aucune part de la création de son père et cherche toujours â réunir les géants en harmonie. Il paraît qu'elle est très amie de Fionnghuala la déesse dame des cygnes. bien que les raisons en soient inconnues. Elle a des adorateurs parmi les géants des nuages et des tempêtes, de petits groupes de firbolgs et une série de voadkyns, mais elle est acceptée parmi les géants des pierres pour son beau visage et son agréable caractère.

Grolantor (Géant des collines)
Grolantor est la divinité maléfique des géants des collines, mais a aussi un culte déguenillé parmi les ogres et ettins. Grolantor est fort. Bien qu'il puisse être rusé et dangereux en embuscade, il est terriblement stupide. Grolantor refuse d'accepter des géants plus forts comme supérieurs et cet orgueil borné le force â des confrontations inutiles. En plus d'une occasion, il a dû fuir, son derrière transformé en pelote d'épingles par les flèches d'une Hiatea fâchée. Il a aussi des ennemis parmi les dieux gobelinoïdes. et par dessus tout parmi les nains que Grolantor hait arbitrairement. La divinité en elle-même est un spécimen misérable, divisant son temps entre les Abysses et le Tartare, complotant et s'énervant pour des affront qui sont plus imaginés que réels.

Karontor (Géant formorien)
Karontor est un dieu tordu et mal formé dont la haine des races géantes reflète le dégoût qu'il éprouve pour lui même. Il s'associe avec les fomorians géants, eux aussi maléfiques et pervers, mais les verbeegs maléfiques portent aussi sa marque et sont ses serviteurs supérieurs et lanceurs de sorts, en raison de leurs capacités mentales plus élevées. Karontor réside dans un mausolée d'ossements de bêtes et de géants dans une plaine désolée et gelée du Tartare où sa meute de loups des glaces toujours affamés attend son signal pour s'étendre sur les environs. Là grandit son amertume suite â son bannissement par Annam, qui l'a privé de ses pouvoirs de lancement de sorts. Annam ne détestait pas vraiment Karontor, il s'est simplement fatigué de ses incessants combats entre frères et a éloigné Karontor car c'était la solution la plus facile ; les griefs de ce dieu mauvais ont donc quelques justifications.

Diancastra (Géant)
Diancastra est une déesse rusée aux nombreux visages et artifices. Son père est Annam et sa mère une géante de race non spécifiée (mais probablement des nuages ou des tempêtes). Elle est donc d'origine demi divine, comme Hiatea (qui est née avant elle).

Diancastra chercha, alors qu'elle était encore une jeune géante, à réclamer son héritage divin d'Annam mais contrairement â Hiatea, elle utilisa la ruse et ses artifices pour ce faire plutôt que de se lancer dans les hauts faits et les batailles. Plusieurs aspects de son caractère sont révélés dans les contes de sa jeune carrière. Elle est brave â la limite de la folie, bien qu'elle se prépare et se déguise précautionneusement Ainsi, elle vola un collier magique à Blibdoulpoulp en se déguisant en kuo-toa et en observant soigneusement les changements de garde au palais de la déesse kuo toa. Une fois dans le palais, elle utilisa des illusions et des aides magiques pour commettre rapidement son larcin.

Diancastra est aussi impudente, voire arrogante. Elle insulte ses ennemis stupides, mais fiers, pour les enrager et les entraîner dans des pièges â base d'illusions. Elle insulta un demi dieu sans nom serviteur de Surtur pour l'entraîner dans une série d'illusions alors que sa chouette magique volait ses livres de sorts, qu'elle échangea ensuite contre des livres de sorts d'illusions avec un puissant humain illusionniste. Elle ajouta un petit quelque chose à ce marché, toutefois, qui nous amène à d'autres de ses caractéristiques.

Diancastra apprécie les plaisirs matériels, mais cet amusement augmente généralement sa fortune par la même occasion. Elle boit à l'excès et gagna un fameux concours de boisson à la cour de Seelie (dieux sylvains), qui lui valut plus d'admiration et un apprentissage des talents bardiques. Comme Freya la déesse nordique (avec laquelle elle est en bons termes). elle est disposée â accorder ses faveurs â des mâles la payant en objets magiques, en connaissances et en talents. La marque qu'elle porte sur l'épaule lui vient des bassins de Sashelas des Abîmes, qui lui offrit le don de respiration aquatique et étendit une main épuisée pour l'atteindre alors qu'elle s'en allait.

Cet aspect donne â Diancastra un rôle bourgeonnant de déesse mineure de la fertilité parmi les géants non maléfiques, certains invoquant son nom s'ils souhaitent que leurs relations conduisent à une naissance. C'est une invocation â double tranchant, toutefois, car il est dit qu'elle entraîne la naissance d'un enfant difficile, capricieux et effronté. Son culte est encore fort restreint et elle n'a pas de chamans ou prêtres (les caractéristiques ci-dessous sont pour la forme héroïque, la forme divine est â titre de référence). En appeler â "la descendance de Diancastra"" risque aussi de voir l'enfant être étrange ou bizarre, suivant la légende géante, mais ceci est probablement une superstition.

Diancastra voyage en cherchant â faire ses preuves à Annam par l'utilisation de son esprit en résolvant des énigmes de sphinx, en faisant rire des sages très réservés par sa loquacité, en déchiffrant un mortel et infâme "labyrinthe de mots croisés"" rempli d'énigmes par un roi liche mort depuis longtemps, qui, pour tromper l'ennui, avait rempli son refuge intérieur de magie (et d'élémentaires qu'elle dut vaincre), et bien d'autres encore Quand elle se présenta â Annam et cita la présence de Hiatea parmi les dieux comme précédent pour son ascension divine, le créateur lui dit d'accomplir le tour de la terre en une heure ou moins. et qu'il lui accorderait ceci, sachant qu'elle n'avait pas de talents ou d'objets magiques pour l'aider. Diancastra se contenta de sortir un atlas des mondes de la librairie de Stronmaus, l'ouvrit à la page enluminée appropriée, l'arracha (ce qui fit soupirer le dieu) et traça un cercle autour d'une reproduction de la terre. Annam en fit une demi déesse, et il paraît qu'un des moyens de le ramener aux affaires du monde serait qu'elle lui enlève son désespoir par d'autres démonstrations de son cran et de sa ruse. Mais capricieuse comme elle est, elle se fait désirer.

Memnor (géant des nuages)
Memnor est subtil, charmant, intelligent, cultivé -- et profondément et intensément maléfique. Son péché est son orgueil, le désir d'usurper jusqu’à l'aspect retiré d'Annam, et de régner sur toutes les affaires géantes. Ses instruments de choix sont les géants des nuages maléfiques, les seuls prêtres qu'il accepte. KI les corrompt en leur enseignant continuellement leur supériorité, mettant l'accent sur leur statut de premiers nés sur ce monde, et minimisant toutes les autres races géantes. Il a appris à ses maléfiques serviteurs les secrets du harnachement des wivernes et de leur domination par la force de l'esprit, et son seul voeu est d'accroître la puissance des géants maléfiques.

Stronmaus (Géant des nuages)
Stronmaus est le puissant dieu géant du soleil, des cieux et du climat. Vu le déclin du rôle d. Annam, Stronmaus devient de plus en plus le dieu géant qui veille aux affaires des dieux géants et qui peut leur réclamer des comptes pour leurs méfaits, dissensions et ainsi de suite.

Stronmaus vit dans un spectaculaire palais de nuages dans les Terres des Bêtes, fait d'or, de platine, de gemmes et de marbre. où il dispose d'un bassin magique d'opale qui semble faire 30 m de long â celui qui le voit, mais qui est de taille infinie quand on y nage. Les eaux de ce bassin peuvent guérir toute créature à laquelle Stronmaus permet d'y nager, en plus de ses effets de restitution et de régénération. Stronmaus aime à y nager, en compagnie de Trishina la déesse dauphin, avec sa soeur Hiatea, et Surminare la reine selkie. Dans les cieux surplombant sa demeure, il chevauche les courants d'air avec AErdrië Faenya des elfes et Syranita la déesse aarakocra. Stronmaus prend plaisir â fréquenter des divinités du bien des cieux et des mers, et il compte de nombreux amis parmi elles.

Stronmaus est un dieu dans lequel la puissance même de la vie coule â flots. Comme ses avatars, Stronmaus ne peut s'empêcher d'être toujours souriant, et il est difficile pour lui de ne pas exprimer sa formidable énergie sous une forme dramatique. Il aime â créer de puissantes tempêtes dans les Terres des Bêtes. se révélant dans les éclairs et la pluie battante. poussant des cris au son du tonnerre qu'il provoque avec son marteau magique. Ce peut être un spectacle terrifiant pour ceux qui n'y sont pas préparés, car le dieu est très puissant et sa joie dans les éléments peut lui faire oublier sa puissance.

Hiatea
Hiatea est une déesse a l'aspect double. comme son histoire mythique le précise. Cachée par sa mère par peur de son père Annam, elle fut élevée par des firbolgs, qui ignoraient son divin héritage. Elle a donc une forte affinité avec la communauté, l'agriculture et l'élevage des jeunes, spécialement pour ses prêtres firbolgs. Toutefois, en apprenant (d'un messager dépêché depuis le lit de mort de sa mère) l'identité de son père, elle fit le voeu de se présenter face â lui comme digne de sa reconnaissance Elle entreprit une série ardue de défis et de quêtes, spécialement dans les bois où elle aiguisa ses talents de chasse. Elle a donc un aspect plus sauvage (et d'alignement neutre) en tant que déesse de la nature, des endroits sauvages et de la chasse. La jonction des deux est un puissant intérêt dans l'équilibre de l'agriculture et des communautés installées avec la nature, les choses sauvages et les chasseurs cueilleurs. Les firbolgs ont souvent cet intérêt comme base de leur écologie comme ses plus importants serviteurs et adorateurs.

Hiatea a un petit mais très loyal nombre de fidèles parmi les petits voadkyns et elle est heureuse de compter ce petit peuple parmi ses fidèles. Elle a un réel faible pour cette race et, dès lors, a développé quelques amitiés parmi les divinités elfes, notamment Solonor Thelandira, avec lequel elle fait des concours de tir â l'arc dans sa maison sur les Champs-Élysées.

Hiatea est une puissante, confiante et fière déesse qui est une chasseresse exceptionnelle, et ses séjours sur les Terres des Bêtes impressionnent tous ceux qui y résident Son symbole provient de la grande bataille lors de laquelle elle tua la grande hydre qu'elle présenta à son père comme signe de sa valeur.

Annam
Annam est le Premier, le Grand Créateur, le fertile géniteur des mondes. Il est père des autres dieux, crée des mondes et fournit des outils pour créer â partir de ce substrat ; il serait peut-être même le créateur des éléments eux-mêmes. La grandeur d'Annam se déploie loin par delà le temps, les plans et les mondes. Ses simples pensées momentanées ont donné naissance â des mondes, et il est considéré sans pairs.

Annam est doté d'une nature conflictuelle qui sera sa perte. D'un côté c'est un dieu omniscient de l'apprentissage, de la philosophie et des méditations profondes ; Annam est omniscient, mais il choisit de ne pas savoir certaines choses, dans sa grande sagesse. Mais â cette nature fortement cérébrale, il faut opposer la nature instinctive et presque lubrique d'Annam. Ce n'est pas un dieu qui éprouve pour la contemplation une éternelle attraction. Annam est fertile et vigoureux, et fait un nombre d'erreurs considérables quand il est conduit par son instinct. Ainsi, il est fier et content de son fils Stronmaus, mais ses autres fils ne bénéficient pas exactement de sa bénédiction. Leurs schismes et chamailleries continuelles fatiguent Annam, et lui apportent la dépression et la solitude, puisqu'il n'a pas d'ami qui soit son égal. Hiatea lui fit réaliser que sa préférence unique pour une descendance mâle était une erreur, mais trop tard. Peut être que le mal qui s'étend au sein de sa création est dû â son trop grand nombre d'enfants, parmi lesquels l'envie et la jalousie semèrent les germes du mal et de la discorde, ainsi qu'une corruption de leurs natures et leurs corps.

Annam s'est fortement retiré des événements sur le Plan Primaire, fatigué d'avoir â veiller sur tant de mondes et de conflits. Le dieu cherche le réconfort sur un demi plan de l'Opposition Concordante, qu'aucun autre être, pas même Stronmaus, ne peut localiser, et dans lequel il est impossible de pénétrer sans l'approbation d'Annam (qu'il accorde rarement). Là siège Annam dans une maison sans fin avec une grande tour de cristal dans laquelle des modèles de toutes les étoiles et planètes tournent dans un mouvement parfait, silencieux, simulant le mouvement du multivers. Aucun autre être vivant n'a de domicile là. Le plus grand regret d'Annam est sans doute de n'avoir pas de femme après tant d'épouses et de compagnes.

Skoraeus Os-de-Pierre
Skoraeus Os-de-Pierre est un des trois fils d'Annam, avec Surtur et Thrym. Skoraeus a fui les schismes du panthéon géant en se retirant sous la terre. ne se préoccupant que des affaires des géants de pierre. C'est une divinité austère et non expressive, qui ne s'occupe d'aucune race autre que les géants de pierre. bien qu'il ait occasionnellement à faire avec les dieux des svirfnebelins et des nains (plus par nécessité que par désir). Skoraeus est très savant au sujet des fléaux, de la magie et des merveilles enterrées dans les noyaux des mondes, mais il garde cette connaissance pour lui.

Kostchtchië
Kostchtchië est une autre puissance Tanar'ri émergeante avec un culte petit mais croissant parmi les géants du froid. Comme tous ceux de son infernale race, c'est une créature meurtrière et brutale. et les géants qui se tournent vers son culte sont particulièrement agressifs et violents, attaquant même les autres géants du froid qui ne servent pas Kostchtchië. Kostchtchië est tiraillé entre l'agrandissement, cherchant â convertir plus de géants du froid â sa cause, et la prudence, craignant de pousser Thrym â des représailles.

De ses pièces gelées dans les Abysses, le seigneur Tanar'ri a des plans pour ses serviteurs géants. Si possible, il amènera des géants du froid intelligents sur les Abysses, et les entraînera comme mages du froid avec l'aide de Tanar'ri qui le servent. Les fruits de cet ouvrage sont bien cachés. Peut être le Tanar'ri ne souhaite-t-il pas libérer les mages du froid sur la Plan Primaire avant d'en avoir assez pour ses mystérieux buts Seul le temps nous le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Panthéon des Géants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour les fénéants ^^'
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Le Panthéon Divin
» Premier cité au Panthéon....
» Panthéon gnome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planescape :: REGLES :: Règles :: Puissances-
Sauter vers: